Daily Archives: 9 juillet 2019

2 posts

Conférence de Gaultier Roux « Pêcheurs et Pâques d’Islande » le 10 août 2019

Gaultier Roux, maître de conférences à l’université de Fudan à Shangaï nous a proposé une lecture croisée de textes de Pierre Loti et de d’Anatole le Braz sur « Pêcheur et Pâques d’Islande » à la chapelle de Lannevez qui se situe non loin de la statue à Lann Vras en Ploubazlanec.

Intervention d’accueil de Pierre Kerlévéo, président de l’APLP22.

« Chers amis,

Bienvenue à chacune et chacun. Merci de votre présence. En introduisant notre rencontre, je ne peux que répéter que ce site est un des plus beaux de Bretagne. Pierre Loti nous y réunit une nouvelle fois.

Merci à Gaultier Roux de revenir vers nous. A Shangaï, Gaultier continue de faire découvrir notre littérature à ses étudiants. La République Populaire de Chine vient de reconnaître son talent puisqu’il a été nommé maître de conférences à l’Université de Fudan.

Le projet de Gaultier est donc d’analyser, de croiser, de comparer « Pêcheur d’Islande » de Pierre Loti paru en 1886 et « Pâques d’Islande » d’Anatole le Braz publié en 1897. 

Notre chance aujourd’hui, c’est de pouvoir accueillir parmi nous, c’est historique, Dominique Besançon, la biographe d’Anatole le Braz qui a dirigé plusieurs travaux universitaires sur son auteur préféré.

Personnellement, j’ai découvert « Pâques d’Islande » qui révèle l’âme bretonne, les croyances ancestrales en mer d’Islande mais aussi dans les campagnes. « Tout y était possible, le meilleur et le pire » écrit Dominique. Les croyances mortuaires: tel est le dénominateur commun de ces cinq nouvelles.

C’est peut-être aussi celui de Pierre Loti à travers l’appel de la mer d’Islande qui enlève Yann à Gaud, sa « femme de chair »

Merci à madame le maire de Ploubazlanec, à la mairie de Ploubazlanec et en particulier à Jo Balcou pour son soutient et son efficacité, au musé Milmarin, qu’il faut visiter, pour son précieux partenariat

 

Voir les articles parus dans le Télégramme et dans la Presse d’Armor

Lecture de textes de Pierre Loti et de Michel Lec’hvien le 26 juillet 2019

Notre association a organisé une séance de lecture de textes de Pierre Loti « Soldats bleus » et de Michel Lec’hvien de Ploubazlanec « War hent ar gêr » autour de la statue à Lann Vras en Ploubazlanec.

Pierre Kerlévéo, président, ne pouvait être présent.

Intervention d’accueil de Pierre Kerlévéo, président, lue par Émile Desouche

« Chers amis,

Bienvenue à chacune et à chacun. Merci de votre présence sur ce site, l’un des plus beaux de Bretagne, autour des Veuves d’Islandais, la statue de Francis Renaud, reproduite par Charly Sallé en mémoire des marins de ce pays qui ont affronté la mer d’Islande de 1852 à 1935. Des héros. Merci à Mme le Maire, à la municipalité de Ploubazlanec et à J Balcon pour leur aide et leur efficacité. Merci au musée Milmarin de Ploubazlanec, que je vous invite à visiter, pour son soutien et son précieux partenariat. Un amical salut à Yves Nicolas qui représente l’Association internationale des amis de Pierre Loti.

Une fois encore, Pierre Loti nous rassemble autour de ce qu’il a écrit de la grande guerre. En novembre dernier, notre association a préféré attendre les beaux jours pour commémorer ici le centenaire de l’armistice. Avec vous, chacune de nos familles a été marquée par cette tragédie.

Pierre Loti, malgré son âge, a voulu s’engager, et écrire. Il dénonce les atrocités allemandes et les horreurs du conflit. À ces pages admirables, nous avons voulu ajouter un témoignage différent, celui d’un enfant d’ici. Né à Ploubazlanec en 1890, il y a cultivé la terre de ses ancêtres. De son ouvrage, Sur la route de la maison, il raconte sa guerre, sa captivité et son évasion. Vous allez découvrir son récit mais surtout un message de dignité humaine. Il s’appelait Michel Lec’hvien ».

 

Les intervenants ont été et par ordre alphabétique

  • Annie-Claude Ballini
  • Yves Ballini
  • Pierre Kerlévéo
  • Marie-Claire Morin
  • Yves Paindestre
  • Nelly Souquet
  • Yves Tricault

Intervention de clôture de Pierre Kerlévéo, président, lue par Émile Desouche

« Un immense merci à la belle équipe de nos lecteurs :

  • La voix off, Annie Claude Bellini, l’abbaye de Beauport,
  • La voix des femmes d’Islandais, Nelly Souquet qui sait tout sur l’histoire de Ploubazlanec,
  • Marie-Claire Morin a été la voix de son grand-père Michel Lervien, dont elle a édité le journal. Elle a fondé les éditions À l’ombre des mots, l’équivalent d’Actes Sud en Bretagne. N’hésitez pas à acheter l’ouvrage et à lui demander une dédicace.
  • Les trois Yves : Ballini, Paindestre, Tricault, nous ont restitué la gravité de ces textes : quelle éloquence, quel talent !
  • Thomas Bocher les a accompagnés : il joue de tous les instruments et sa musique est si belle que vous pourriez l’inviter à animer vos réunions de famille, d’associations.

Ici même, le samedi 10 août à 16 heures, notez la date, Gaultier Roux, professeur de littérature française à l’université de Shangaï, nous fera l’amitié d’une conférence : Pêcheur d’Islande et Pâques d’Islande. Ce sera une passionnante étude entre les œuvres de Loti et de Le Braz.

Enfin, notre association a édité une carte postale représentant cette statue et illustrée magnifiquement par Évangéline Quella-Villéger, fille du biographe de Pierre Loti, Alain Quella-Villéger. Émilie vend cette carte pour un euro.

Il est temps de partager le cidre de l’amitié, d’échanger, de méditer ce que Michel Lec’hvien nous confie : Pourquoi la guerre qui arrache les hommes à leurs foyers, à leurs travaux ? La guerre ne règle rien, mais plutôt entretient une certaine rancœur. Quand donc les pacifistes sincères seront-ils les plus nombreux pour parvenir à faire entendre leur voix ?

Belle soirée ! »