Conférence de Gaultier Roux « Pêcheurs et Pâques d’Islande » le 10 août 2019

Gaultier Roux, maître de conférences à l’université de Fudan à Shangaï nous a proposé une lecture croisée de textes de Pierre Loti et de d’Anatole le Braz sur « Pêcheur et Pâques d’Islande » à la chapelle de Lannevez qui se situe non loin de la statue à Lann Vras en Ploubazlanec.

Intervention d’accueil de Pierre Kerlévéo, président de l’APLP22.

« Chers amis,

Bienvenue à chacune et chacun. Merci de votre présence. En introduisant notre rencontre, je ne peux que répéter que ce site est un des plus beaux de Bretagne. Pierre Loti nous y réunit une nouvelle fois.

Merci à Gaultier Roux de revenir vers nous. A Shangaï, Gaultier continue de faire découvrir notre littérature à ses étudiants. La République Populaire de Chine vient de reconnaître son talent puisqu’il a été nommé maître de conférences à l’Université de Fudan.

Le projet de Gaultier est donc d’analyser, de croiser, de comparer « Pêcheur d’Islande » de Pierre Loti paru en 1886 et « Pâques d’Islande » d’Anatole le Braz publié en 1897. 

Notre chance aujourd’hui, c’est de pouvoir accueillir parmi nous, c’est historique, Dominique Besançon, la biographe d’Anatole le Braz qui a dirigé plusieurs travaux universitaires sur son auteur préféré.

Personnellement, j’ai découvert « Pâques d’Islande » qui révèle l’âme bretonne, les croyances ancestrales en mer d’Islande mais aussi dans les campagnes. « Tout y était possible, le meilleur et le pire » écrit Dominique. Les croyances mortuaires: tel est le dénominateur commun de ces cinq nouvelles.

C’est peut-être aussi celui de Pierre Loti à travers l’appel de la mer d’Islande qui enlève Yann à Gaud, sa « femme de chair »

Merci à madame le maire de Ploubazlanec, à la mairie de Ploubazlanec et en particulier à Jo Balcou pour son soutient et son efficacité, au musé Milmarin, qu’il faut visiter, pour son précieux partenariat

 

Voir les articles parus dans le Télégramme et dans la Presse d’Armor